Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

AVIRON

Là où les hommes se retrouvent pour ramer, se nouent parfois de belles et surprenantes histoires.

Le bateau, d’abord farouche et indocile monture, devient peu à peu l’instrument privilégié des sportifs qui le domptent pour glisser au fil de l’eau, se mesurer à eux-mêmes, puis à leurs concurrents.

Car sans son bateau, le rameur n’est rien. Mais l’inverse est tout aussi vrai, tant rameurs et bateaux sont indissociables.

Jean-Christophe Rolland - Président de la Fédération Internationale des Sociétés d'Aviron

FLOTTE

La construction des embarcations d’aviron en mer répond à des jauges précises ainsi qu’à des obligations (décrites dans le règlement de sécurité en mer) pour naviguer en sécurité.

Pour l’initiation :

L'initiation se fait sur les avirons  "virus boat" des bateaux offrant une grande stabilité pour un début de pratique en toute sérénité.

Pour l’entraînement et la compétition :

BATEAUX DE COUPLE

SOLO MER

Le un rameur en couple (1x Mer).
Poids min : 35 kg.              Longueur max : 6,00 m.

DOUBLE MER

Le deux rameurs en couple
(2x Mer).
Poids min : 60 kg.
Longueur max : 7,50 m.

QUATRE MER

Le quatre rameur en couple avec barreur (4x+ Mer).
Poids min : 140 kg.
Longueur max : 10,70 m.

BATEAUX DE POINTE

QUATRE MER

Le quatre rameur en pointe avec barreur (4x+ Mer).
Poids min : 140 kg.
Longueur max : 10,70 m.

LE CNS COMPTE

- 6 solos ( de couple )

- 4 doubles ( de couple )

- 3 quatres ( de  couple )

 

HORAIRES

HIVER

Mar / Mer / Ven : 14h à 16h.
Week-end : 9h à 11h30.

ÉTÉ

Mar / Mer / Jeu / Ven : 8h à 10h30.
Week-end : 8h à 11h30.

DÉCOUVERTE

Samedi : 9h à 11h.

LOISIRS

Selon son envie, son âge, sa forme physique et sa disponibilité, on peut privilégier l’approche loisirs ou préférer la compétition.
 

10 ans est l’âge minimum pour ramer car c’est en moyenne à cet âge que l’on atteint la taille minimum qui permet de pratiquer. Pour le reste et dans une approche loisir, l’aviron n’exige pas de dispositions physiques particulières. Seule exigence, savoir nager 50 mètres et s’immerger. Quelques séances suffisent pour commencer à goûter aux plaisirs de l’aviron et découvrir deux choses :

- c’est une discipline complète qui fait travailler harmonieusement le corps,
- on n’a jamais fini d’apprendre.

Le club dispose de yoles où l’on peut ramer en solo, en double ou en 4 barré. Tout au long de l’année les rameurs peuvent participer à des manifestations diverses autour de l’aviron et notamment à des randonnées. Autant d’occasions de mieux se connaître et de découvrir l’esprit d’équipe. Le mieux est d’alterner la rame en solo, en double, en 4 barré pour bien progresser et rencontrer les rameurs.

Le CNS participe à des randonnées labellisées Fédération Française d’Aviron en France, voire même à l’étranger et organise chaque année une rencontre appelée les « boucles de Peno » en septembre.

COMPÉTITION

2018 : championnat de Méditerranée (qui regroupe la France, l’Italie et l’Espagne) tout au long de l’année (c’est-à-dire plusieurs régates dans la région durant l’année 2018) dont la régate de Toulon : un 4 barré filles, un 4 barré hommes, 1 double ont été engagés

Finale du championnat de France d’aviron de mer à Plougonvelin : un 4 barré hommes engagé

2019 : régate du château d’If (régate qualifiante au championnat de France) : un 4 barré hommes engagé qui a terminé huitième sur 10

Championnat de Barcelone en septembre 2019 : un 4 barré hommes engag

Le club a de nombreuses fois participé à des raids :

- Raid international Marseille/Cassis

- Raid Monaco/San Rémo.

- Vogalonga

ENCADREMENT

Vice-président : Didier Renard, éducateur fédéral
Vice-présidente : Céline Quentin, éducatrice fédérale
Initiateurs : Nicolas Schotter
                        Bernard Blavec
                        Pierre Freyssinge
                        Claude Régnault

Nos responsables de séances :

Bernard Blavec

Bernard Ammouial

Claude Regnault

Elliane Renaudin

Maurice Rotenberg

Nicolas Schotter

Marc Donada

Nicolas Chauvin

                                                                   

BIEN PRATIQUER

L’équipement du rameur :
En fonction de la saison, il est recommandé de prévoir short, tee shirt, chaussures de sport légères (ou chaussettes), casquettes ou visières, lunettes de soleil, ou leggings et tee shirt à manches longues. Evitez les vêtements amples qui peuvent gêner le mouvement. Les shorts de cyclistes sont également appréciés. Les mitaines permettent d’éviter les ampoules aux mains, mais ils ne permettent pas une aussi bonne tenue des pelles que la paume et les doigts.

Avant de sortir :
Prendre connaissance de la météo.
Ecouter les consignes de l’encadrant notamment sur la zone de navigation.
Utiliser le matériel attribué par l’encadrant.
Vérifier le matériel (pelle, dame de nage, coulisses, gilet).
Vérifier la fermeture du bouchon de nable.
Partir rapidement pour libérer le ponton.

Pendant la sortie :
Respecter les règles de navigation à l’entrée et à la sortie du port.
En été, rester à 300 mètres maximum de la côte.
Faire attention aux plongeurs (rester à 150 mètres d’eux) et aux nageurs hors zone de baignade.
Rentrer au club si la météo ou la houle se dégradent.

Après la sortie :
Sortir rapidement du bateau pour libérer la place.
Nettoyer, rincer les matériels (pelles, yoles, rails, coulisses, barres de pied) à l’eau douce.
Ranger yoles, pelles gilets à leur place.
Signaler tout incident matériel à l’encadrant.

AGENDA